Station d’épuration

La station, dont la construction s’est achevée en 2008 après deux ans de travaux, traite les eaux usées des communes de Saint-Sauveur, Froideconche et de Luxeuil, mais aussi de la BA116.

La capacité de traitement de la station d’épuration de 20 000 équivalent habitants a été dimensionnée pour améliorer le traitement des rejets urbains et les besoins futurs des communes raccordées (augmentation de la population). Un surdimensionnement de la capacité hydraulique à 43 000 équivalent habitants de la station permet de mieux gérer le traitement par temps de pluie.

Véritable équipement de développement durable à la pointe de la technologie, la station d’épuration de l’agglomération de Luxeuil utilise un procédé de type biologique qui n’utilise pas de produits chimiques pour le traitement de l’eau (accélération du processus naturel biologique). De plus, à l’aide d’une serre spécifiquement conçue, les boues sont séchées grâce à l’énergie solaire. Son fonctionnement est divisé en quatre filières : l’air, l’eau, les boues et les matières extérieures.

Pour en savoir plus :

Site Internet de la CCPLX section « Eau et assainissement« 

Observatoire national des services d’eau et d’assainissement.

Le réseau d’eau potable fait l’objet de contrôles réguliers tout au long de l’année. Ces rapports sont réalisés par le laboratoire départemental vétérinaire et d’hydrologie de Vesoul, et sont consultables sur Internet à l’adresse suivante :

C’est ici pour lire les rapports

Il suffit ensuite de sélectionner dans les menus déroulants la commune souhaité pour avoir accès aux rapports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *